ateliers participatifs réalisés par Environnement et Société, Bretagne

Ateliers participatifs réalisés par Environnement et Société, en Bretagne, dans le cadre de missions d’urbanisme


C’est avec beaucoup de plaisir que nous avons animé les communications présentées  l’après-midi de la Journée de réflexion organisé par le Réseau des Sociologues de l’Environnement Ouest Atlantique auquel nous appartenons, en partenariat avec plusieurs unités de recherche basée en Bretagne.

Cette journée  s’est tenue dans les locaux de l’AgroCampus de Rennes.  Le fil conducteur des débats a permis de s’interroger sur les contextes où la concertation pouvait rythmer avec médiation ou négociation.

Pour nous, cette journée de discussion et de réflexion a été un moment privilégié pour d’une part, prendre du recul sur nos pratiques de terrain que nous menons dans le cadre de missions d’urbanisme auprès des collectivités, et d’autre part, continuer d’améliorer nos méthodes de concertation publique.

Pour E&S, la concertation est un outil de gestion des territoire. Si les élus ont la conviction, nous apportons la méthode participative, représentative et opérationnelle, à travers le développement d’un protocole d’intervention adapté à chaque étude de cas.

Participer et négocier
Acteurs et enjeux de l’environnement et des mondes agricoles

La montée des préoccupations environnementales a suscité une diversité de réactions à l’origine de politiques publiques et de dispositifs de participation. Occupant une part grandissante de l’espace public, ces dispositifs concernent de nombreux acteurs (professionnels, élus, citoyens, experts…), porteurs de visions, de compétences et de valeurs hétérogènes. Quelles que soient les modalités d’implication de ces acteurs (participation, concertation, négociation, débat public) et malgré trois décennies de fonctionnement des processus participatifs, des difficultés persistent pour faire émerger des décisions partagées et qui se traduisent en actions, comme en témoigne les conflits autour des grands projets d’aménagement.
L’objectif de la journée est de questionner la diversité de ces processus à la lumière des situations concrètes auxquelles ils renvoient. Mobilisant des cas d’études principalement situés en Bretagne, nous proposons d’associer et de confronter des expériences d’acteurs de ces dispositifs et des travaux récents en sciences sociales de l’environnement, pour dégager des propositions utiles à l’action et à la recherche.

Le comité d’organisation de la journée